Séries

13 Raisons de regarder “13 Reasons Why”

Premier article où on entre dans le vif du sujet ! Vous êtes émus vous aussi ou c’est que moi ?
Pour cette inauguration, on va discuter série. Le choix a été presque évident, puisque j’avais envie de vous parler de la dernière oeuvre qui m’a remuée. 13 Reasons Why, donc.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout cette série de Netflix, voila le topo :

Quelques temps après le suicide d’Hannah, une camarade de classe, des lycéens essaient de revenir à une vie normale. L’un d’eux, Clay, semble particulièrement hanté par le fantôme de la jeune fille. Et ça ne s’arrange pas quand il reçoit une boîte de cassettes enregistrées par la défunte juste avant sa mort. Sur ces cassettes, elle raconte histoire après histoire ce qui l’a poussée à en est arrivé là. Et ceux qui ont fait qu’elle en est arrivée là. J’accuse !

À mon tour de vous proposer 13 raisons de regarder cette série :

    1. Des ados qui ne sont pas infantilisés.

      Même s’il y a des adultes dans 13 Reasons Why (parents, professeurs…), les personnages principaux sont ces gamins que l’on rencontre dans cette période dramatique. Et ces personnages auraient pu être tellement mal traités, caricaturaux ! Mais non, pas ici. Ces ados font des mauvais choix, sont parfois égoïstes, idiots ou naïfs. Mais ils sont aussi complexes, inspirés par des motivations qui sont propres à chacun, des sensibilités à fleur de peau, des transitions plus ou moins amorcées entre enfance et âge adulte.

      personnages série 13 reasons why

    2.  Des sujets pas faciles, mais importants…

      Dans 13 Reasons Why, on parle de suicide, évidemment, mais aussi de harcèlement, qu’il soit scolaire ou en ligne, de slut shaming, de consentement et de viol, d’homosexualité plus ou moins facile à assumer au grand jour, d’isolement. On parle aussi d’amitié, de deuil, du regret, de l’amour, de la culpabilité, des apparences, de la famille. Beaucoup de sujets intenses et facilement casse-gueule.

    3. … ET bien traités.

      Malgré la délicatesse des thèmes évoqués, le propos est tenu à la fois sans concession mais avec subtilité. Un sacré dosage. Les ressentis ne sont pas minimisés, aussi anecdotiques puissent-ils sembler de prime abord. On ne se cache pas non plus les yeux face aux scènes que l’on ne voudrait pas voir. Pas d’ellipse facile. On affronte des sujets qui sont souvent tabous, éludés. Des sujets souvent nommés, évoqués, mais sans les montrer réellement. Ça fait longtemps qu’une série ne m’avait pas retournée autant, touchée, sans tomber dans le mélo, la surenchère. Certaines scènes dépriment, certaines mettent en colère, certaines mal à l’aise. Et c’est tant mieux.

    4. Un démarrage en douceur. Presque anodin.

      Le premier épisode de 13 Reasons Why m’a surprise. J’avais enfilé mon armure pour m’attaquer à cette série qu’on m’avait promise difficile moralement. Et j’ai découvert un pilote avec des histoires d’ado presque superficielles. Un quotidien fait de petites joies et contrariétés, d’excitation, d’insolence. Une morte qui semble régler ses comptes depuis la tombe, comme si de rien n’était.

    5. Une montée en puissance

      Au fur et à mesure que les cassettes et les épisodes passent, la série gagne en intensité. Les anecdotes du début deviennent plus sombres. Le personnage d’Hannah perd peu à peu sa joie de vivre. Cette escalade est vraiment bien dosée, tellement bien que quand on arrive aux épisodes plus difficiles et bien… c’est trop tard ! On est complètement scotché, et c’est comme regarder un accident de voiture sans réussir à en décrocher le regard.

    6. Une narration intrigante

      Le système des cassettes est une superbe astuce scénaristique pour construire le récit et cadencer la série. On a presque un sommaire. On sait que chaque épisode correspond à la face d’une des cassettes et que chaque face raconte une des histoires marquantes pour Hannah, visant une personne en particulier. Le suspens se créé donc facilement car on veut découvrir qui sera le sujet de la prochaine cassette. Un système ingénieux qui permet également de transformer Hannah en narratrice omniprésente. Elle hante le spectateur autant que ses camarades d’école.

      cassette série 13 reasons why

    7. Pas de grosse ficelle.

      Oui il y a du suspens, mais pas de rebondissements gratuits en fin d’épisode juste pour accrocher le spectateur. Pourtant, l’occasion se présente mille fois.

    8. Clay ♥

      Un peu de fan girling est de rigueur. Mais j’ai trouvé le personnage de Clay terriblement attachant. Complètement paumé, il essaie de rassembler les pièces du puzzle qu’est Hannah, comme le fait le spectateur. Il essaie de comprendre et surtout d’accepter inacceptable. Sensible et ayant tendance à se renfermer sur lui-même, il peine à communiquer au reste du monde ce qui bouillonne en lui, surtout à un moment aussi déstabilisant de son adolescence. Il absorbe, avale ses émotions, jusqu’à les laisser parfois éclater de manière surprenante. En vrai, il y a tellement de personnage que j’ai adoré dans cette série. Alex aussi par exemple. Et d’autres encore.

      clay série 13 reasons why

    9. La bande son

      J’ai trouvé que la musique était vraiment en adéquation avec la série. Elle accompagne les émotions douces-amères des protagonistes. On retrouve notamment des balades indie et des morceaux plus rock qui me rendent doucement nostalgique. Et peut-être que ce n’est que moi, mais cette bande-son a résonné un peu avec ce que je pouvais écouter durant mon adolescence. Une époque où la musique définit beaucoup les individus selon des clans. Elle peut sublimer ou dramatiser le quotidien, élément omniprésent qui peut aussi bien couper du monde que créer du lien.

    10. Life is unfair

      What you see is what you get. Pas d’échappatoire miraculeuse. Pas de retour d’entre les morts. Dès le début, on connait la fin tragique, et rien ne peut éviter l’inéluctable. Et ce sentiment d’impuissance face à une fiction, c’est quand même hyper costaud. Ça m’a un peu fait penser à ce que j’ai ressenti avec Life is Strange. Mais on aura l’occasion d’en reparler.

    11. On peut tous faire quelque chose.

      Sans être moralisatrice, 13 Reasons Why essaie d’éveiller les consciences. L’idée derrière la série est que parfois, une petite chose peut faire la différence. Un mot, une attention… Devenir un peu plus attentif aux gens qui nous entourent, aux conséquences de nos actes mais aussi de nos mots, comme l’illustre très bien la scène de la cafet’ “Pardon me but you really hurt my feelings”. Si le sujet vous touche, je vous conseille d’ailleurs de regarder aussi le documentaire “13 Reasons Why : au dela des raisons”. Ce docu d’une trentaine de minutes revient sur la genèse du projet, avec des interviews des acteurs, réalisateurs, scénaristes et psychologues ayant travaillés sur la série.

    12. Une saison 2 a été annoncée pour 2018 !

      Beaucoup de rumeurs ont tourné sur la suite de cette série. Il a été un temps question d’en faire une série anthologique (une histoire différente par saison). Mais finalement on retrouvera bien tous les personnages dans la saison 2. Une des pistes avancées seraient de découvrir l’histoire d’après la perspective de différents personnages. Un épisode = un point de vue ? Affaire à suivre !

    13. Et enfin…

      Parce que cet article vous a vraiment donné envie :p

    Si vous l’avez déjà vue, n’hésitez pas à partager votre ressenti dans les commentaires, mais attention de ne pas spoiler !
    Quel est votre personnage favori dans la série ? Qu’est-ce que vous aimeriez voir dans la saison 2 ?

2 Comment

  1. Je suis d’accord avec chacun de tes points, cette série est excellente en plus d’être bouleversante !
    Mais après moi je suis plus fan de Tony (qui est mon perso favori, si ça intéresse quelqu’un xD) que de Clay (mais qui comme tu le dis est “terriblement attachant”!).
    ¨Pour la saison 2 j’espère retrouver la même ambiance que la saison 1 et j’espère que la série continuera à choquer par sa véracité des faits sur le harcèlement entre autres.
    En tout cas c’était un super article et je te souhaite une très bonne soirée !
    (bon je te mets le lien de mon article si ça t’intéresse hein x) http://cascadencre.blogspot.fr/2017/05/avis-13-reasons-why.html )

  2. C’est dommage, j’ai déjà dévoré la série, sinon ton article m’aurait donné envie, vraiment 🙂
    La différence pour le coup, c’est que quand je l’ai regardé, elle venait de sortir, personne n’en avait parlé et j’avais donc la vision contraire, c’est-à-dire, je pensais que j’allais tomber sur une série pour ado nian-nian.
    Evidemment, c’était bien le contraire, et j’ai beaucoup aimé.
    Si je devais choisir 2 de tes points, ce serait Clay (#groupie) et la musique !
    Je me demande ce qu’ils vont faire de la saison 2.
    Jen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *